Contrairement à une vieille croyance, l’ âge des chats n’est pas équivalent à 7 fois l’ âge des humains.

Le chat atteint la puberté puis l’état de jeune adulteentre 18 et 24 mois, Ceci est à comparer avec 21 ans chez l’homme. La première année du chat correspond à 16 ans chez nous, puis la seconde année à 6 ans. Ensuite, vous pouvez ajouter 4 ans supplémentaires pour chaque année de vie de votre chat pour obtenir son âge équivalent chez l’homme.
Vous pouvez utiliser le schéma ci-dessous pour calculer l’âge de votre chat en équivalence avec l’homme:

A partir de quel âge, peut-on considérer un chat vieux ?

Il n’est pas aisé de définir avec précision quand un chat devient vieux. Plusieurs facteurs sont à prendre en compte comme la taille, la génétique individuelle, la nutrition ou le style de vie. L’âge réel d’un animal peut   ne pas refléter son âge physiologique.  Ainsi un animal de huit ans souffrant d’insuffisance rénale ou de malnutrition pourra avoir un âge physiologique plus élevé qu’un chat de 11 ans en bonne santé.

Cependant il est généralement admis qu’un chat commence sa vieillesse à vers 7 ou 8 ans. L’Association Américaine des Vétérinaires Praticiens Félins (AAFP) définit 3 étapes dans la vieillesse chez le chat :

  • Maturité de 7 à 10 ans
  • Séniorité de 11 à 14 ans
  • Gériatrie plus de 15 ans

Il y a plus de 40% des chats qui ont plus de 7 ans d’âge et 10% plus de 12 ans. Il y a ainsi 2,25 fois plus de vieux chats que de chatons. L’amélioration des soins apportés aux vieux chats permet de leur apporter une qualité de vie mais également à leur propriétaire.

Un chat est considéré entrer dans sa période de sénescence l'année de son douzième anniversaire. Ce n'est pas pour cela que son état de santé va décliner soudainement . Mais c'est l'âge où les symptômes de ralentissement des fonctions de l'organisme sont visibles et où le ralentissement s'accélère.                        

Votre chat demandera donc plus de soins et un suivi médical approprié. Cette période de sénescence peut durer de nombreuses années et il est important de connaître les points à surveiller afin de garder votre chat en bonne santé. Rappelons que la prévention, à tout âge, peut éviter bien des soucis tant au chat qu'à son maître.      

 C'est en revanche dès l'âge de 10 ans, qu'un bilan de santé est nécessaire. Ce bilan devra être renouvelé tous les 6 mois ou au moins une fois par an tout au long de la vie du chat. Ce bilan permettra de déceler des maladies qui se développent lentement et pour lesquels les symptômes n'apparaissent que tard dans l'évolution de la maladie.

Les signes et symptômes

 Rappelons que la vieillesse n'est pas une maladie. Elle est un phénomène naturel de la vie. Au cours des années à venir, votre chat montrera moins de dynamisme et il aura tendance à dormir davantage. Il éprouvera plus de difficulté à se déplacer. Il montrera moins d'intérêt à la nourriture en raison de sa perte d'appétit. En connaissant les risques encourus par votre chat en raison de son âge, vous pouvez grâce à une hygiène de vie et à l'observation de la survenue de symptômes, prévenir certaines maladies ou en éviter une évolution dramatique. Certains chats vivent jusqu'à 20 ans et plus sans montrer aucun symptôme de maladie, aucun signe de sénilité, continuant à jouer et même à chasser. Votre chat aura peut-être la chance de ne souffrir d'aucun problème du à l'âge, d'aucune maladie mais il pourrait également additionner les ennuis de santé sur lesquels les vétérinaires savent agir.

vieux1

Affections les plus fréquentes chez le chat âgé

L’insuffisance rénale chronique et autres troubles urinaires qui fragilisent les reins font partie des maladies les plus fréquentes. Mobilisez-vous dès qu’il se met à boire beaucoup, c’est le symptôme !

L’arthrose, le diabète, l’hyperthyroïdie, les cancers, les maladies parodontales (atteintes concernant les tissus de soutien de la dent) dues à la formation de tartre sont également courantes.

Il faut aussi surveiller les pathologies inflammatoires du tube digestif. Elles se traduisent, entre autres, par une constipation ou des selles sèches qui réjouissent souvent le maître ou la maîtresse car elles ne dégagent pas d’odeur. Du coup, il n’imagine pas que c’est le signe d’un malaise.

Son alimentation

Le chat perd de l'odorat et de l'appétit en vieillissant. Il présente de moindres capacités digestives en raison du ralentissement des fonctions digestives. Il peut présenter également des problèmes buccaux comme des gingivites, des ulcères. Il a également de moins bonnes dents. Il faudra veiller à ce que votre chat ait de l'eau fraîche à disposition. Le chat âgé se déshydrate rapidement et il convient de surveiller sa consommation d'eau.

En raison d'un ralentissement des fonctions et de l'usure des organes, le chat âgé, présente souvent une insuffisance rénale chronique. Rappelons que cette maladie évolue lentement et quasiment sans symptômes. Il est donc important de surveiller la quantité d'eau consommée et de consulter si le chat se met à boire plus que d'habitude  Ne dépassez pas les conseils donnés pour le calcul de sa ration quotidienne. Le surpoids est la cause de maladies qui se déclarent d'autant plus si l'animal est âgé.(IRC, coeur, diabète, arthrose, moindre résistance aux maladies).

Comment l’aider à bien vieillir ?

A son âge, le laisser vivre à son rythme (plus lent) et lui prodiguer les soins nécessaires à sa dignité. Le chat a une façon de vieillir très stoïque, silencieuse et sans plainte. Même très âgé, il est d’une élégance incroyable. La propreté reste capitale pour lui et certaines pathologies comme l’arthrose peuvent l’entraver dans sa toilette. Il n’arrive plus alors à se lécher partout et prend un air négligé. A vous de l’aider en brossant doucement son poil, en inspectant ses yeux et ses oreilles, en égalisant ses griffes qu’il n’use plus.

Vous pouvez également aménager son environnement en découpant un bord de sa litière afin qu’il y entre aisément, en installant des paliers pour qu’il continue à profiter de ses observatoires favoris. Il faut être vigilant à son contexte affectif.

Tout changement dans sa vie, comme la disparition d’un vieux compère, votre deuxième chat ou même votre chien, peut déclencher une dépression. L’arrivée d’un petit nouveau plein d’énergie n’arrangera rien. Mieux vaut adopter un adulte plus calme sous réserve que leurs caractères soient compatibles.

 

CONCLUSION :

Les années passent aussi pour le chat, mais ce n’est que vers l’âge de 10 ans qu’apparaissent les premiers signes de vieillesse.C’est vers cet âge que le chat nécessite de plus grands soins.

Activité

L'activité du chat est indispensable, tant pour les articulations que pour la vitalité mentale.

Il ne faut donc pas le laisser somnoler toute la journée sur un coussin, mais le pousser à bouger et à jouer avec des balles ou une souris mécanique.

Alimentation

Pas d’extras, et pas d’excès, à plus forte raison avec la vieillesse, car l’insuffisance rénale et le diabète sont aux aguets.

Le chat n’a pas besoin de grandir physiquement, mais de conserver un bon équilibre. Il existe dans le commerce de bons aliments « senior », qui fournissent des repas équilibrés.

Leur teneur protéique est plus basse que celle que requiert le régime du jeune chat et du chat adulte, pour ne pas surcharger l’organisme.

Il y a plus de fibres pour faciliter le transit intestinal, et l’on a ajouté des compléments vitaminés et des acides gras dont la fonction est de bloquer les radicaux libres responsables du vieillissement cellulaire.

Check-up chez le vétérinaire

Les visites chez le vétérinaire doivent être plus fréquentes et associées à des examens du sang permettant de jauger les fonctions rénales, hépatiques et pancréatiques.

Il ne faut pas négliger le moindre symptôme car, à partir d’un certain âge, cela peut être le signe de pathologies parfois bien avancées.

Sénilité

La sénilité du chat existe bel et bien.

On a retrouvé dans le cerveau des chats des cellules identiques à celles qui sont responsables de la maladie d’Alzheimer chez l’homme.

Il ne faut pas s’étonner si le chat émet parfois des miaulements plaintifs sans raison, s’il fixe longuement les murs, s’il urine ou défèque un peu n’importe où.

Il ne faut pas le réprimander, car il ne le fait pas exprès et a plus que jamais besoin d’affection, se sentant moins fort et donc plus dépendant de ses maîtres.

vieux

Autres lectures : 

https://www.wanimo.com/veterinaire/alimentation-du-chat-senior/alimentation-du-chat-age.html

http://www.gefchats.com/Articles/General/Geriatrie.pdf

http://www.veterinaireduclocher.fr/Publication/Show.aspx?item=1484

Sources :

http://catedog.com/chat/03-sante-chat/18-maladies-liees-au-vieillissement-chat/le-vieillissement-du-chat/

http://www.arcanatura.fr/l-age-des-chats/

https://wamiz.com/chats/guide/conseils-pour-votre-chat-age-0601.html

http://www.chatsnoirs.com/pages/sante-du-chat/mon-chat-vieillit.html