- Une chatte doit avoir au moins une portée dans leur vie pour leur santé et leur comportement.
Faux. Cette idée reçue n’a aucun fondement scientifique. La reproduction ne présente pas de bénéfice pour la santé, ni pour le comportement. Au contraire, la gestation et la mise bas peuvent présenter des risques : césarienne lors de difficulté à la mise bas, infections mammaires, tumeurs mammaires, ... De plus, une mise bas comporte des risques de santé pour la chatte, rien n’est jamais sûr et cette mise au monde peut provoquer des soucis de santé chez elle (et pour les chatons) ! Et cela sans compter sur la difficulté à placer les chatons et puis savez vous qui prend les chatons, que vont-ils faire avec? Vont-ils le stériliser?.....

- Un animal castré devient obèse et moins actif
Pas forcément. Si l’ablation des glandes sexuelles peut en effet prédisposer certains animaux à l’embonpoint, une alimentation maîtrisée et un exercice physique régulier permettent de les maintenir à leur poids de forme. Un animal ne devient obèse que lorsqu’il est trop/mal nourri et ne fait pas suffisamment d’exercice

- Le comportement change après la stérilisation
Vrai. Mais les seuls changements dans le comportement des chiens ou des chats sont positifs. Les matous ont tendance à réduire le marquage territorial suivant leur âge lors de la castration. Les chats comme les chiens se battent moins ce qui entraine moins de morsures, de blessures, et par là même la transmission de maladies contagieuses. Les animaux ont également plus tendance à rester à la maison et à ne plus fuguer à la recherche d’un partenaire

- Les traitements contraceptifs médicaux présentent un risque et ne peuvent pas être administrés au long cours
Vrai. Il n’existe pas de contraceptif efficace et sûr chez la chatte. Un traitement hormonal ponctuel peut être administré pour une occasion précise (vacances) mais pour un effet permanent, seule la stérilisation chirurgicale est conseillée.


- La stérilisation est douloureuse pour l’animal
Faux. La stérilisation est pratiquée sous anesthésie par un vétérinaire. Le patient ne ressent donc pas l’opération mais peut être un peu dérangé au réveil (suite de la narcose) ainsi que ressentir quelques picotements au niveau de la cicatrice qui disparaissent en quelques jours. La plupart des animaux retrouvent une activité normale dans les 24 à 72 heures post-opératoire. De plus, un anti-douleur est administré après l’opération ainsi que des antibiotiques pendant environ une semaine.
Ces petits désagréments valent bien la peine comparé à la souffrance des animaux abandonnés qui sont éliminés.

une chatte doit avoir une portée


On m’a conseillé de me séparer de mon chat car je suis enceinte
Non seulement la période est particulièrement courte pendant laquelle un chat est susceptible d'excréter des ookystes (oeuf enkysté produit dans la deuxième partie du cycle évolutif des germes coccidiens) (2 semaines), mais ceux-ci ne seront contaminants qu'après une 'maturation' de plusieurs jours (1 à 5 j)... Le risque est donc quasiment nul d'ingérer de vieilles crottes de chat ayant séjourné négligemment dans la litière pendant plusieurs jours !
Tout au plus, par principe, les femmes enceintes non immunisées contre le toxoplasmose pourrait-elles confier à d'autres le soin de vider régulièrement la litière du chat de la maisonnée. Vous pouvez également utiliser des gants jetables et vous laver les mains au savon après la manipulation...
Rappelons également qu'un chat d'appartement mangeant des aliments en conserve ou des croquettes ne peut contracter la toxoplasmose pendant toute la durée pendant laquelle ces conditions sont réunies. A moins d'héberger le parasite et de connaître une immunodépression (traitement corticoïde, virus FIV etc)

Puis-je caresser les chats ? Oui, car la maturation des ookystes nécessite un milieu humide, condition nécessaire non rencontrée sur le pelage du chat. Par contre, dans le milieu extérieur, l'humidité du sol permettra cette maturation en éléments contaminants.
Par contre, insister sur les recommandations alimentaires rappelées précédemment serait plus approprié.

Les enfants doivent pouvoir assister au miracle de la naissance
La plupart des chats mettent bas pendant la nuit, dans des endroits sombres et tranquilles, hors de vue. De plus, chaque portée de chatons contribue à la prolifération des milliers d’animaux dont personne ne veut et qui remplissent les refuges quand ils ne sont pas euthanasiés.

Le chat est un animal solitaire
Si le chat va moins au contact de son maître que le chien, il n’est pas pour autant un animal qui apprécie la solitude. Il est sûr qu'il est moins servile, moins dépendant que le chien.

Un chaton sociabilisé très jeune se révèle être un parfait compagnon à l’âge adulte, parfois même pot-de-colle avec son maître. Et puis c'est comme nous humain, chacun a son caractère...... et c'est a nous de créer la relation que nous voulons avec lui par nos comportements et agissments.

Il faut donner du lait au chat adulte
. Lorsque le chat est âgé de 2 mois, et donc sevré, le lait de sa mère doit être remplacée par de l’eau… et non par du lait de vache. Celui-ci est en fait mal digéré par les félins qui n’ont plus de lactase, l’enzyme qui permet sa digestion. Absorbé, il provoque des troubles intestinaux. Si vous voulez vraiment donner de temps en temps du lait à votre félin "qui en est dingue" alors il faut le couper à l'eau.

Les chats n’aiment pas les chiens
Si les deux animaux sont différents - morphologie, physiologie, traits de caractère - ils peuvent être par ailleurs les meilleurs amis du monde. Ce n’est en effet pas une question de race, mais bien d’individus, et donc de caractères, qui détermine l’entente ou la mésentente entre un chat et un chien.Mais également la façon dont vous avez fait se rencontrer les différents animaux. Il faut prendre du temps. Tout est histoire de temps et d'odeurs!

Le chat est cruel avec sa proie
Il n’est pas rare d’observer un chat rentrant de la chasse et jouant avec sa proie. Il y aurait plusieurs explications à ce phénomène. Certains pensent que les chats s’exercent, d’autres comportementalistes ont un avis différent : le chat, domestiqué depuis des siècles, n’a plus besoin de chasser pour se nourrir. Il conserve par ce jeu une trace de son instinct sauvage.

Un chat qui ronronne est content
Là encore, il s’agit d’une idée très ancrée, y compris chez les possesseurs de félins. Le ronronnement est une expression d’apaisement que la maman a communiqué très tôt à ses chatons. Une fois adulte, le chat ronronne par plaisir, mais pas seulement : cela peut aussi traduire une angoisse (douleur, stress) que l’animal essaie d’apaiser. Un chat peut également ronronner face à l’un de ses congénères pour témoigner de sa soumission… et chercher ainsi à faire la paix !

Un chat qui urine se venge de son maître
Un animal ne se venge pas. Un chat qui n’est pas propre peut parfois avoir été enlevé trop tôt à sa mère, avant l’apprentissage de la propreté. Il peut aussi avoir un problème urinaire, ou tout simplement marquer son territoire. En tout cas, son but n’est pas de vous mettre en colère.

Un chat d’intérieur n’a pas besoin d’être vacciné
Les infections virales - touchant le tube digestif ou l’appareil respiratoire - peuvent survenir par les salissures des chaussures du maître ou par des courants d’air vecteurs de particules virales. Il faut donc vacciner tous les chats, d’intérieur comme d’extérieur.

Les poils de chats sont allergènes
Contrairement à une idée largement répandue, ce ne sont pas les poils du chat qui provoquent les désagréments causés par une allergie, mais ses urines, sa salive et les secrétions de certaines glandes.

Le chat aime le poisson, donc doit en manger
Les idées reçues ont la vie dure ! Les préférences gustatives du chat sont moins liées au goût qu’à l’odeur et une alimentation exclusivement à base de poisson n’est pas recommandée du fait des carences qu’elle peut engendrer, notamment en vitamine B1.

Un chat retombe toujours sur ses pattes
Pas forcément. Cela dépend de la hauteur de la chute : inférieure à 1,50 mètre elle pourrait lui causer de graves dommages car il n’aurait pas le temps d’adopter la meilleure posture en se retournant. Même si, par ailleurs, les félins sont dotés de capacités exceptionnelles comme l’agilité et le sens de l’équilibre.

Les femmes enceintes ne peuvent pas changer la litière.
Si la litière est changée chaque jour, et que des précautions d’hygiène sont prises pour ramasser les excréments du chat (le port de gants et un lavage des mains après), une femme enceinte peut changer la litière. Notez que le parasite de la toxoplasmose peut s’attraper plus facilement en mangeant de la viande pas assez cuite ou en jardinant.